21 octobre 2021
Voyage madagascar

Voyage culturel à Madagascar : quelques us et coutumes à connaître

Les destinations exotiques et singulières ne manquent pas à travers le globe. L’île de Madagascar, dans la région océan Indien, représente un choix intéressant pour les prochaines vacances. Les voyageurs pourront y réaliser d’incroyables découvertes. Le séjour sera rempli de belles occasions pour faire d’intéressantes connaissances. Un voyage culturel à Madagascar permettra aux passionnés d’en apprendre davantage sur les us et coutumes de ce pays.

 Les interdits ou « fady »

Les vacances représentent une opportunité à ne pas rater pour aller conquérir d’autres horizons. Les passionnés de culture pourront notamment assouvir leur soif de connaissances pendant une escapade en terres étrangères. Un séjour à Madagascar propose aux voyageurs de plonger dans un patrimoine culturel riche et singulier. Mais avant de se lancer dans l’aven ture, il est essentiel de prévenir les vacanciers que quelques consignes seront à suivre.

Tout d’abord, il y a le respect des traditions de chaque région à visiter. Il est impératif que les visiteurs aient une attitude décente, surtout sur les lieux de cultes. Ensuite, faire preuve de bon sens, sans oublier le témoignage d’une certaine retenue est également recommandé. Toujours dans cet esprit de respect et de décence, les « fady » ou « interdits » font partie des coutumes à connaître absolument pour un voyage à Madagascar.

Les vacanciers auront le devoir de se renseigner sur le sujet afin de vivre une escapade culturelle en toute sérénité. Les « fady » sont en fait un genre de règles ou encore de « tabous » qui régissent le quotidien du peuple malgache. Les « fady » sont surtout observés dans les lieux sacrés et les endroits de culte. Dans le but d’organiser au mieux son séjour sur le territoire malgache et d’optimiser la préparation de chaque visite, se faire aider par un professionnel du voyage est tout indiqué. Marco Vasco à Madagascar représente par exemple un prestataire de choix à contacter.

La place du culte des ancêtres

Les Malgaches sont un peuple croyant en un dieu créateur. Appelé « Zanahary », ce dieu a une place essentielle dans la culture malgache. Il faut aussi savoir qu’il est considéré comme un dieu qui veille de loin sur ses enfants. Par conséquent, il n’est pas réellement accessible. Les ancêtres font office de lien entre les vivants et ce dieu créateur.

Il est par conséquent tout naturel pour la plupart des Malgaches d’invoquer leurs ancêtres pendant différents rituels. D’une manière générale, ce geste a pour but d’assurer la protection de leur descendance. Il est toutefois à préciser que le culte des ancêtres est loin d’être une religion à part entière. En effet, il représente plutôt une tradition tenant une place importante dans le patrimoine culturel à Madagascar.

La consultation de devins et des astrologues

Connu sous le nom de « mpanandro », l’astrologue est un personnage important dans la culture malgache. Un bon nombre d’habitants continuent à le solliciter pour des conseils sur divers sujets comme la réalisation d’un prochain voyage, ou encore la construction d’une maison.

Par ailleurs, le « mpisikidy » qui est un devin reste également un individu que les Malgaches consultent beaucoup. Son aide est notamment demandée pour fournir des réponses à leurs différentes questions et aussi pour les conseiller dans leur vie en général.

Rémy Sauriol

Ecrivain. Entrepreneur. Explorateur. Créateur. Joueur d'une humilité exaspérante. Communicateur à vie. Introverti.

Voir tous les articles de Rémy Sauriol →